Article du

Moto-Tour Series 2018 - Tunisie jour -1 et jour 0

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de David Zimmermann
Imprimer cet article

On arrive au port de Marseille sur le coup de midi, après 600km d’autoroute. Parti de chez Miguel à Yverdon sur le coup des six heures avec une température ne dépassant pas les 5 degrés, le trajet n’avait rien de très plaisant il faut l’avouer.

La partie administrative est relativement vite réglée et en attendant d’embarquer dans ce mastodonte d’acier, on fait la connaissance avec quelques autres participants suisses du Moto-Tour.

A 16h, le ferry quitte le port et avec Miguel on tente de trouver notre cabine dans ce labyrinthe géant.  Celle-ci étant déjà minuscule pour deux on croit à un malentendu lorsqu’à peine installés, la porte s’ouvre et que deux lascars débarquent… C’est donc pour ça qu’il y a 2 couchettes rabattables aux murs…

On a de la chance, c’est des sacrés numéros ces deux et du coup on passe un bon moment en leur compagnie.

Moi qui flippais grave avec mon mal de mer, je m’en sors finalement très bien, la mer est relativement calme. On occupe les 23 heures du trajet en dormant, mangeant et discutant d’exploits de motards, tous plus surréels les uns que les autres, à des vitesses frôlant le mur du son et des sorties de routes à faire pâlir les cascadeurs les plus aguerris… 

Sur le coup des 15h le bateau entre dans le port de Tunis et en moins d’une heure on est dehors. L’organisation du Moto-Tour a fait tous les papiers de douane pour nous, histoire de nous rendre la tâche aisée.

Alors que nous sommes une dizaine à faire la queue pour changer de l’argent dans une banque du port, le départ est donné et c’est en courant que je récupère ma moto et m’en vais tant bien que mal en suivant un gars qui était devant moi, sans savoir à quel point le roadbook commence vraiment…

On s’arrête à nouveau quelques kilomètres plus tard sur une immense place pour le vrai départ officiel. Des centaines de tunisiens qui se sont rassemblés des deux côtés de l’allée pour assister au départ, c’est vraiment impressionnant.

Sur le coup des 17h30, c’est enfin mon tour de prendre le départ et je manque de partir dans la fausse direction au premier rond-point déjà, pfff… moi et mon sens de l’orientation…

Heureusement, je suis aiguillé dans la bonne direction par un gentil policier. C’est un sacré chaos sur la route et on doit zigzaguer entre les voitures et les camions pour progresser et sortir du centre de Tunis. On reconnaît vite les participants tunisiens qui non seulement excellent dans l’art de se faufiler dans ce trafic, mais aussi pour leur échappements non homologués …

La liaison d’aujourd’hui (environ 170km), principalement de l’autoroute, se fera sous une fine pluie et de nuit. Camions sans feux arrière, véhicules roulant à 60km/h ou mobylette roulant en sens inverse faut être prêt à tout sur les autoroutes tunisiennes.

Comme beaucoup d’autres participants, je n’ai pas d’éclairage dans mon roadbook et du coup je profite de la lumière des lampadaires lorsqu’on est dans une ville pour essayer de me repérer. J’arrive à l’hôtel deux heures plus tard, ayant réussi à suivre les instructions du roadbook, sans me perdre, c’est déjà un excellent début !

Demain, c’est la première vraie journée de course avec au total 500 km de spéciales et de liaisons.

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Yamaha - Après la MT-09 SP, voici la MT-09 EVO !
Face à la demande inaltérable du marché pour la MT-09 SP, Yamaha Suisse a réagi en proposant la MT-09 EVO, une série exclusive au marché suisse.
Concept Ducati Scrambler Desert Sled by Ducati Design Center
Ce concept Scrambler Desert Sled émane du centre de Design Ducati même, plus précisément du cerveau l'Alex Earle qui a poussé jusqu'au bout l'idée d'une moto utilisable en tout-terrain.
Montée des légendes - Le Col de la Faucille (Ain) va devenir le temps d'une journée un mini Pikes Peak
Non, vous ne rêvez pas ! Le dimanche 23 septembre le Col de la Faucille, situé dans le massif du Jura, va devenir le temps d'une journée le théâtre d'une course hors du commun.
Partez à la découverte de l'atelier AP Sellerie à Genève - Le confort à moto comme priorité
Reprendre une selle, la rendre encore plus confortable, cela demande une attention toute particulière, un savoir-faire et beaucoup de temps… après enfin fini cet inconfort quotidien et les jambes lourdes lors de vos longs trajets.
Swiss Stunt Riding School - On s'est installé sur les bancs de l'école de Jonathan Grossenbacher
Avec mon collègue Gonzo, nous avons eu la chance d'être conviés par Jonathan Grossenbacher à suivre son cours "avancé" de stunt sur le tracé de Lignières. Pour une fois, on a (presque) été sages et on ne s'est pas assis au fond à côté du radiateur.
Yamaha Yard Built XSR900 Atler by Dab Motors
Pour concevoir la Yard Built XSR900 Alter, Simon Dabadie, fondateur de Dab Motors a voulu sortir des sentiers battus et faire appel à des techniques aussi innovantes que surprenantes.

Recherche

Hot news !

La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.
KTM 690 Enduro et SMC R – Elles reviennent !
On les aimait mais la norme Euro4 les a bannies. Rassurez-vous, les Katoches 690 Enduro et SMC R reviennent ! Merci à MCN pour ces clichés.
Honda RVF 1000 V4 – Young Machine est certain qu'une sportive V4 arrivera
Nos confrères japonais de Young Machine sont certains qu'elle finira par arriver, mais de qui parle-t-on ? De la Honda sportive dotée d'un V4 qui doit prendre la suite des mythiques RC30 et RC45.

Liens Partenaires